Vers la promotion de la santé cognitive des personnes âgées de plus de 65 ans au Luxembourg*

Senior hipster man with tatoo having fun jumping on blue background, happy senior people lifestyle

Quelles sont les meilleures options pour augmenter la participation des personnes âgées en bonne santé cognitive à entretenir leur potentiel à partir de l’âge de 65 ans ? Quelles actions doit-on engager pour établir une politique de promotion en santé cognitive au Luxembourg ? C’est à ces questions que le projet de recherche de Mathilde Barbier (PhD) répondra.

L’institution hôte du projet est l’Université du Luxembourg et ZithaAktiv est le collaborateur direct.

 

La recherche est conduite auprès des personnes âgées en bonne santé cognitive, âgées d’au moins 65 ans et résidant au Luxembourg. Elle se déroule en trois temps :

1. Une première phase d’interviews (fév. – sept. 2021) explore les perceptions des personnes âgées, en collaboration avec des médecins généralistes et gériatres exerçant au Luxembourg. Elle répondra à la question du « pourquoi » : Pourquoi les personnes âgées participent ou ne participent pas à l’entretien et au maintien de leur santé cognitive ? Des questions liées sont : Sont-elles motivées à le faire ? Ont-elles les opportunités de le faire ? Rencontrent-elles des obstacles pour le faire ?

2. Une deuxième phase de recherche consistera en une large enquête diffusée par questionnaire sur le territoire national (sept. 2021 – mai 2022). Elle répondra à la question du « comment » : Comment les changements pourront-ils s’opérer pour atteindre une meilleure participation des personnes âgées à la promotion de leur santé cognitive ? Une question liée est : Combien, et quels paramètres, doit-on modifier dans l’environnement quotidien des personnes âgées à un niveau local et national pour faciliter leur participation ?

3. Une dernière phase (juin – octobre 2022) établira dans un rapport final une série de recommandations concrètes et bien développées visant à soutenir une stratégie de promotion de la santé cognitive chez les personnes âgées au Luxembourg. Ces recommandations seront élaborées en concertation étroite avec les professionnels et acteurs politiques du secteur.

 

L’active ageing est une priorité reconnue aux niveaux national et mondial pour permettre aux personnes âgées de rester actives, en bonne santé, et maintenir leur bien-être au-delà de 65 ans. Des recommandations connues pour atteindre ce but sont d’avoir une alimentation saine et de pratiquer une activité physique. La santé cognitive est plus rarement adressée, mais est tout aussi importante. Elle concerne par exemple l’entretien et le maintien d’activités de partage social, de curiosité intellectuelle, de réflexion. Le présent projet ouvrira le champ des possibles au sujet de la santé cognitive.

 

* Ce projet est financé par le Fond National de la Recherche (Luxembourg)

 

Mathilde BARBIER, PhD

Chercheur